Assurance vie : comment ça marche ?

Assurance vie : comment ça marche ?

Qu’est-ce qu’une police d’assurance-vie?

Cette assurance est l’une des formes d’assurance les plus traditionnelles. Cependant, il existe maintenant tellement de formes différentes qu’il peut être intéressant de s’y attarder un instant. La souscription d’une police d’assurance-vie peut désormais presque être considérée comme une forme d’investissement. Nous allons élaborer sur ce sujet.

Qu’est-ce qu’un contrat d’assurance ?

Le contrat d’assurance vie est un contrat par lequel l’assureur s’engage, contre paiement d’une prime (fixe ou variable) par le preneur d’assurance, à verser une certaine somme au bénéficiaire lorsqu’un événement déterminé survient chez l’assuré. Les parties suivantes sont toujours associées à une police d’assurance vie: l’assureur ou la compagnie d’assurance, le preneur d’assurance ou le titulaire, il s’agit de la personne physique ou morale qui signe le contrat et paie les primes, la personne assurée ou la personne sur la tête de laquelle l’événement a lieu et le bénéficiaire. Le preneur d’assurance, l’assuré et le bénéficiaire peuvent, mais n’est pas obligés,  être la même personne, selon les différentes formes d’assurance-vie. Le contrat peut être conclu pour une durée déterminée ou indéterminée.

 

L’assureur et l’assuré

La distinction entre les deux formes est faite sur la base de ‘l’événement’ en question. Si la personne assurée est en vie à une certaine date (généralement 60 ans), on parle de capital à vie (ou capital de pension complémentaire). Ce capital est ensuite versé à la date de fin du contrat. Mais ‘l’événement’ peut aussi être le décès de l’assuré. Dans ce cas, on parle d’un capital décès qui est versé à un bénéficiaire survivant. Il s’agit donc en réalité d’une assurance décès, mais très souvent on parle également de police.On peut séparer ces deux formes, mais leur combinaison est également possible. On parle alors d’une police d’assurance-vie mixte. De nombreux nouveaux produits ont été ajoutés ces dernières années. Il existe des produits de la branche 21 qui offrent un capital garanti et un taux d’intérêt minimum garanti (ainsi qu’une possibilité de participation aux bénéfices), mais également des produits de la branche 23 qui ne donnent ni capital garanti ni taux d’intérêt minimum garanti, mais où il est possible Céder.

 

Comme vous pouvez le constater, l’assurance vie traditionnelle est passée d’un instrument de sécurité financière des proches survivants à un élément du troisième pilier du système de pension, l’épargne-pension bénéficiant d’un avantage fiscal, tout en réduisant les impôts au cours de sa carrière et à la fin de celui-ci. A un complément intéressant à la pension légale.

 

Une police d’assurance pour une vie ou pour deux vies ?

Il est logique de déterminer si vous souhaitez souscrire une assurance pour une ou deux vies. Par exemple, vous pouvez souscrire une police d’assurance commune pour vous et votre partenaire. Vous payez alors un peu plus de prime, mais la couverture est plus étendue. Une police d’assurance-vie sur deux vies offre également plus de flexibilité en cas de divorce.

 

Bref, si vous voulez  souscrire une police d’assurance-vie, comparez d’abord les différentes polices d’assurance. Qu’est-ce qui sera rentable pour vous ? La différence entre les assureurs les moins chers et les plus chers peut s’élever à des centaines d’euros sur la durée. Avez-vous déjà une police d’assurance-vie? Ensuite, voyez si cela peut être meilleur marché et meilleur marché.

assurprimesadmin

Laisser un commentaire